Le rythme biologique dans le couple

Comme je l’ai précisé dans mon article “JE VAIS TE RACONTER UNE HISTOIRE”, après Dame ROUTINE, il y a un élément essentiel à prendre en compte qui est le rythme biologique du couple, mais qu’est-ce qu c’est ?

Le rythme biologique de l’homme et de la femme sont différents, pour l’homme il est basé sur le soleil et pour la femme sur la lune. En clair, notre émotivité, notre réceptivité, nos sauts d’humeur changent d’un jour à l’autre, notre rythme biologique face au soleil ou à la lune varie au fil du temps des saisons, du cycle lunaire.

J’expliquerais en détail ce que j’ai pu observer dans mon couple en prenant soin d’analyser jour après jour nos comportements lors d’atelier-conférence sur LE CYCLE DU COUPLE, mais en attendant je vais partager mes découvertes à l’aide d’un tableau qui résume un peu tout cela :

J’ai mis en parallèle le cycle de la femme et de l’homme pour que cela soit plus clair à synthétiser, j’ai eu peu de renseignement sur le cycle de l’homme donc j’espère pouvoir en avoir plus dans les mois qui vont suivre.

La femme durant son cycle menstruel de 28 à 30 jours à quatre phases :

1- la phase nettoyage,

2- la phase renouveau,

3- la phase rayonnement,

4- la phase de ralentissement,

et l’homme va suivre aussi ce cycle sur une période plus longue par rapport aux saisons, donc au soleil :

1- la phase nettoyage en hiver,

2- la phase renouveau au printemps,

3- la phase rayonnement en été,

4- la phase de ralentissement en automne.

Mais il s’avère que selon la sensibilité de monsieur apparaisse des sauts d’humeur (comme madame) dans n’importe quelle phase de son cycle et tout cela est normal sauf que ce n’est pas visible ni explicite car il y a peu d’informations sur le cycle de l’homme et que ce dernier ne se manifeste pas comme celui de la femme, c’est à dire avec les règles.

Tout ça pour dire, que lorsque nous avons nos règles nous sommes plus sensibles, voire chiantes, n’ayant pas peur des mots, et c’est normal ! Et monsieur, peu avoir aussi ses sauts d’humeur sur une période plus longue contrairement à la femme qui est sur une période plus courte.

Un peu plus haut, j’ai décris les différentes phases, j’ai extrait les explications de ces phases du site desirdetre.com tiré de l’enseignement d’Helen Roy, santé globale Québec.

” La femme est dans son printemps : Phase de renouveau

C’est la période des menstruations et donc de l’évacuation, du nettoyage intérieur. C’est l’heure du bilan. L’heure d’identifier ce que l’on a perdu, ce que l’on doit évacuer. C’est le moment de régler les problèmes, pardonner, s’excuser, purifier, nettoyer, tirer les leçons, faire la paix. C’est ainsi que l’on grandit en humilité. En hiver, la femme se mettra en repli, dans le silence, pour permettre la transformation avant le prochain cycle. L’hiver est aussi une période de confusion mentale. Elle se cherche avant de redémarrer un nouveau cycle. La période peut être difficile. Sa réflexion est : Qu’est-ce que je fais ? Qu’est-ce que je veux faire ? Qu’est-ce que je vais mettre en terre pour mon prochain cycle ? L’hiver, c’est le silence, c’est le rocking-chair devant le feu, La femme doit garder son énergie. Si elle ne s’arrête pas, elle n’apprendra rien de l’expérience. Elle ne doit pas craindre de ne rien faire. Quand on ne fait rien, on n’est pas inactive, ça bouge en dessous, en profondeur. L’hiver correspond à une baisse d’énergie, on évitera de se lancer à fond dans un projet nouveau. La période permet juste les finitions et le perfectionnement. Elle permet aussi de nettoyer les influences négatives, rompre avec les mauvaises habitudes, perdre du poids, laisser partir ce qui n’est pas bon pour soi. Elimination, purification et apaisement en sont les mots-clés. Profitez en pour faire le ménage dans la vie privée, la maison, voire le corps afin de se débarrasser de tous les problèmes.

La femme est dans son printemps : Phase de renouveau

Elle est alors sur de nouveaux projets, elle prend de nouvelles décisions. Les idées germent. Elle est rayonnante, elle dit oui à tout, elle a beaucoup d’énergie. Elle se doit de cultiver le positif. C’est le départ de l’ovule, elle est dans l’action.
Elle a un gros besoin d’attentions, de compliments.
En croissance, elle nourrit son entourage.
C’est le bon moment pour travailler sur elle-même, pour remercier la vie et ses proches.  Elle émet des idées, des projets, des semences. elle est dans le don, dans la communication.
L’idéal pour elle est de choisir cette période pour un RV important, monter une affaire, un projet ou déménager.

La femme est dans son été : Phase de rayonnement

En été, c’est le rayonnement de ce qui a été entrepris au printemps. La femme surveille ce qu’elle a mis en place au printemps.
Il ne faut pas l’arrêter ou la freiner, elle est très active et tant mieux. C’est une période favorable pour les projets déjà en cours qui nécessitent encore de l’énergie.
Les éléments arrivent à leur terme, cette période permet de faire progresser les intentions, les semences, les chances.

La femme est dans son automne : Phase de ralentissement

L’automne, c’est la pleine lune, le pic émotionnel, l’ovulation. La femme se pose, ralentit pour regarder ses récoltes. Elle voit les conséquences de son printemps et son été et elle ajuste. Que va t’elle améliorer dans son prochain cycle ?
Elle est dans l’introspection, l’obscurité.  Plus émotive, elle sent mieux ce qui se passe autour d’elle. Si elle a gaspillé son énergie, elle va se mettre en pleurs, en dépression.
Il arrive qu’elle s’active encore plus, n’acceptant pas cette période de ralentissement. C’est une erreur. C’est la période-clé  pour se poser et régler chaque difficulté l’une après l’autre.
Elle capte le négatif dans cette période. Elle n’aura donc pas envie de sortir, de se rendre dans les endroits publics trop chargés négativement. Elle sait qu’elle vibrera ce négatif par la suite si elle s’y rend.
C’est la période pour méditer, faire l’ours au fond de la caverne. Chez elle.
La caverne de la femme, c’est son ventre. Elle peut mettre sa main sur son ventre pour voir ce qui ne va pas.
A l’automne, la sensibilité psychique et émotionnelle est à son apogée, l’intuition aussi. Le sommeil est plus léger, la nuit est propice à des prises de conscience.
Elle ne doit rien entreprendre dans cette période sans y avoir bien réfléchi avant .”

Sur mon tableau, tu verras les périodes du cycle avec les règles, sont juxtaposées aux différentes phases. Et si monsieur est sensible à tes émotions, il se peut qu’il soit irrité, maladroit, grognon lui aussi.

quand on sait cela, on est plus compréhensif pour soi et pour l’autre.

Cela permet de se dire que pendant une petite période, on se met en mode pause pour laisser passer les émotions moins agréables mais nécessaires au bon fonctionnement de notre équilibre d’être humain.

J’espère que cet article t’aura apporté quelques réponses sur les humeurs des uns et des autres ou de toi et ton ou ta partenaire.

A bientôt.

Christel RUBINEL

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *